personnalités presse let's talk events smoking lounge home

presse

arabe

Arrajol | Le monde du cigare humeur et sensation [6mb]
Watch Me | Les femmes aussi aiment le cigare [4mb]
Day&Night version arabe | Gérard l'expert du cigare [3mb]

deutsch

CIGAR | Der Prophet der Zigarre [3mb]
H.O.M.E. | Connaisseur Zigarren [1mb]
Bilanz | Savoir-vivre [656k]
Cigar | Historisch und anthropologisch relevant [443k]
Cigar Cult | Magic Havana
Cigar Cult | Der Visionär unter den Zigarenhändlern
Der Feinschmecker | 100 Traumziele
Cigar Cult | Gérard Père et Fils

english

Shant TV Newrork | Armenians of the world
O VIRTUOZITY | Power of positive thinking [3mb]
Hors Ligne anglais | Cigar Tales [3mb]
Kempinski Europe | Taste Geneva [5mb]
Fly&Style | a question of good taste [2mb]
Day&Night version anglaise | All in good taste [2mb]
Chopard | Passions [3mb]
Robb Report | Bank Rolled [839k]
Leaders | No Smoking !
Tendances | Is Geneva still Geneva today?
Cigares & Co | Gerard : a real institution
Cigar Cutter | Big brands eye the new world [807k]

français

LIBERATION NEXT | Fume c'est du Suisse [n/a]
Migros Magazine | LE MONDE DE...VAHE GERARD [n/a]
Tribune de Genève | Les cigares jonglent avec les formats insolites [185k]
BANQUE&FINANCES | Le Behike [3mb]
TV CIGARE | Cigare Sélection [860k]
BANQUE&FINANCE | Volupté [295k]
TRIBUNE DE GENVE | Tendance [736k]
MARKET.CH | LES SENS EN EFFERVESCENCE
LongLife | Collectionner et préserver [4mb]
Tribune de Genève | Genève, irréfutable capitale du cigare [292k]
La Tribune de Genève | Voyage gourmand au Kempinski [286k]
Le Dauphiné | L'un des auteurs de "Flor de Luna" sur les rives du Léman [701k]
Le Magazine de l'Homme Moderne | L'Homme aux Cigares [2mb]
Le Figaro magazine | Le cigare: volutes et volupté [3mb]
Hors Ligne français | Contes du Cigare [2mb]
Art de Vivre | Flor de Luna [402k]
France Magazine | Entretien avec... [2mb]
Le Matin | Le Cigare fait des bulles Tome2 [1mb]
GHI | Thierry Roland [771k]
Le Matin | Thierry Roland [280k]
Journal du Net | Jusqu'à 400 euros pièce, voici les cigares les plus chers
Prestige | Gérard Père et Fils Une histoire, une passion [1mb]
Murmures | Flor de Luna: Pour l'arôme d'un cigare... [619k]
Paris Match | Art&Culture [541k]
SwissWhisky&Cigare | Si Dieu était un fumeur de Havane [3mb]
Télé Journal Romand le 13 août 2007 | On parle cigares!
Télévision Suisse Romande | Romands d'aventures chez Gérard le 18 août 2007
Art de Vivre | Le pape du cigare [3mb]
Dauphiné Libéré | Un héros nommé Havane [522k]
20minutes | La première BD qui gravite autour du cigare prend racine à Genève [788k]
Tribune de Genève | Genève capitale du havane, mise en scène dans une BD d'aventures [1mb]
Le Matin | Le cigare entre en BD [789k]
Luxe-magazine.com | Private Bank:le Big Brother du Cigare!
Club Cigare | Vahé Gérard l'art de la différence [685k]
Le Matin | Banque privée pour cigares [1mb]
Le portail des Auteurs | Volutes et volumes: Rencontre avec Vahé Gérard [91k]
Edgar | J'ai fumé le cigare avec... [959k]
Le matin | Vahé Gérard Roi du cigare cubain [596k]
Magazine du puro | Soirée cigares au Château de Gilly
Cigares & Co | Cigares party de nos Députés à Genève
Actives | Mythiques cigares de la Havane
Cote Metropole Lyon | Nec Plus Ultra Cigare Obligatoire
Gault Millau | Le premier cigare
Magazine du puro | Gérard Père et Fils
Le Point | Fumeurs de Havane
Tendances | Genève, capitale du cigare.
Cigares & Co | Gérard : une institution
Cigares & Co | 'Les Saintes Ecritures du Cigares' de Vahé Gérard
L'agefi | Volutes de Classe
Edgar | Cigares en ligne
Cigare Club | Les meilleurs Cigares du monde...selon Gérard
Bilan | Les tuyaux d'un gourou
La Tribune | Tables de Fêtes
Magazine du puro | Le Club des Parlementaires
Agefi évasion | Consécration méritée [176k]
Edgar | Elu homme de l'année [256k]
TRIBUNE DE GENEVE | Tables de Fêtes [141k]

greek

In2life | Bon viveur [268k]

italian

Smoking | Gérard: E il cliente il vero protagonista
Smoking | Un Salotto per Avanofili su Lago di Ginevra

japan

Humidor | Cigar Life Style Magazine [1mb]

português

iG LUXO | Fumaças exclusivas
Epicur | Na intimidade da casa Gérard

russian

Rich Style | Gérard [555k]
Rich Style | Bank of Cigars [792k]
Yerevan | Cigar Banker [845k]
Cigar Gourmet | Cigar Lessons [150k]

spanish

GENTLEMAN | Gérard El Templo Sagrado Del Puro [5mb]
Epicur | Línea personal de Gérard [817k]
Epicur | Reunion de los parlamentarios franceses [836k]
Gourmetabaco | Un canario en el podíum
Epicur | Reunión de los Parlamentarios Franceses
Epicur | Barcelona Cena con Vahé Gérard
Epicur | Puros de autor
EPICUR | Vahé Gérard [6mb]
Epicur | Encuentro en Ginebra [1mb]



Cigare Club


Les meilleurs Cigares du monde...selon Gérard
La famille Gérard est indissociable de l'histoire du cigare en Europe.
La sortie du nouveau livre de Vahé Gérard, sobrement intitulé
" Le Cigare ", est un événement pour tous les passionnés de la vitole.

Il s'agit en fait de deux livres, réunis dans une magnifique enveloppe cartonnée couleur tabac.
Le premier volume s'intitule " L'art du cigare " et représente la somme des connaissances de Gérard sur tous les aspects du cigare, des terroirs d'origine jusqu'à la conservation, en passant par les modules, les cabinets, les prix, les marques, sans oublier des conseils pour des alliances et pour une cave idéale.
Le deuxième volume va provoquer les passions, puisque Gérard y présente " Les meilleurs cigares du monde ", résultat de ses dégustations personnelles sur plusieurs mois. Pour la première fois, il a décidé de mettre trois notes sur 10 pour chaque cigare : Force, Régularité et Note de Coeur, qui n'iront pas sans provoquer les hourrahs ou les huées de chaque amateur par rapport à son hit-parade personnel. Les habanos se taillent la part du lion, puisque huit cigares d'autres terroirs sur 93 sont primés : Santa Damiana Torpedo, Montecristo Coronas Grandes, Arturo Fuente Opus X Perfexcion Robustos, Vega Fina Robustos pour la République Dominicaine, Le Flot de Copan Rothschild 5Ox5 du Honduras, le S.T. Dupont Robustos pour les Canaries et le Padron 1964 Anniversary Coronas du Nicaragua. Trois cigares atteignent la note maximum de 10 sur 10 en note de coeur : Ramon Allones Gigantes, Ramon Allones Specially Selected (Robusto) et Partagas Série D N° 4.
Explications du maître de Genève.

Combien de temps vous a pris la réalisation de ce livre ?
J'ai mis 9 mois. je voulais écrire sur de nouveaux thèmes comme la gastronomie et le cigare, les alcools, les caves pour débutants, amateurs et connaisseurs, et les ventes aux enchères. Mon travail est surtout de conseiller. Pour la gastronomie, je n'ai pas parlé des plats et du cigare qui va avec, ce qui est souvent ridicule. Par contre, je peux dire qu'avec une cuisine asiatique assez épicée, il vaut mieux un cigare léger qui va cautériser les goûts, plutôt que de superposer épices sur épices.

Quelle a été votre approche pour le premier volume ?
Didactique. Je me suis dit que le livre pourrait servir à un connaisseur, mais aussi à quelqu'un qui n'a jamais pris un cigare entre ses mains. je crois que mes conseils sont valables pour tout le monde. Le cigare est un monde complexe au même titre que le vin, et on n'en fait jamais vraiment le tour. Le produit a besoin d'être choyé et mijoté et ça ne sert à rien d'acheter une boîte de cigares, de la fumer 5 jours après quand il a perdu 85% de sa valeur.
Dans ce domaine, sentez-vous une évolution plutôt positive ou plutôt négative ?
Toute évolution comporte une partie constructive et une partie destructrice. La technique agraire a changé, on travaille mieux la plante et la terre, les manufactures aussi ont changé et elles tiennent compte du goût du consommateur. La tendance est à l'aromatique, et à des cigares qui fatiguent moins. Aujourd'hui, il y a les cigares de compagnie et les cigares de dégustation. Dans les années 60, le Robusto existait mais personne n'en voulait, et il explose dans les années 80 et 90. J'appelle ça le goût instantané, car le monde va plus vite. Par contre, le cigare est entré dans les produits de bouche grâce aux épicuriens qui l'ont accaparé.

La levée de l'embargo vous fait-elle peur ?
Pas du tout. On verra si Cuba voudra augmenter les rendements, mais en final c'est la qualité qui fera la différence. Le cigare demi-teinte n'aura pas de place sur le marché, je parle de premiums car je ne suis pas un spécialiste des cigarillos.

Comment avez-vous dégusté et choisi vos meilleurs cigares du monde ?
Je les reprends à plusieurs époques de l'année, dans différentes situations mais toujours à leur optimum, et je vois leur évolution avec mes notes. J'ouvre 80 boîtes de chaque, je regarde comment elles évoluent et je trouve ainsi sa typicité et sa manière d'être. C'est comme un disque, des 15 prises enregistrées on choisit la meilleure.

Dans votre sélection, Cuba est largement majoritaire.
J'ai aussi voulu rendre hommage à des producteurs d'autres terroirs qui ont fait un travail formidable et n'existaient pas il y a quinze ans, au Honduras et en République Dominicaine. Leurs manufactures améliorées, le tabac aussi et les blends intéressants. Il n'empêche que les Cubains restent de loin et de très loin, les cigares phares. Les autre cigares ne seront jamais comme eux, on est dans des mondes différents.

Etes-vous conscient que beaucoup d'amateurs français vont être surpris par la note maximum pour le Partagas D4 ?
Il est victime de son succès, car on n'a plus respecté certaines normes. Si on maintient la charte de fabrication, il est magnifique ! Je mets aussi 10 pour la fabuleuse histoire du produit, qui était mis au grenier et qui est aujourd'hui une star. Si vous en trouvez une plus belle, racontez-la moi ! Ce n'est pas Le fabuleux destin d' Amélie Poulain, mais Le fabuleux destin du D4 de Partagas ! Même si l'Epicure N° 2 est arrivé ensuite, c'est lui qui a donné le tempo au robusto.

Avez-vous un module préféré ?
Je parle rarement de mes goûts personnels, surtout quand j'écris un livre. Cela dépend des jours et des humeurs.

Avez-vous un cigare d'île déserte ?
La aussi, c'est difficile à dire. On peut difficilement se séparer de ses enfants. Ça dépendra de l'île !

Le livre est dédié à votre père. Quelle a été sa présence durant l'écriture ?
Omniprésente. Ce sont mes goûts personnels, mais j'ai fait ce livre comme lui aurait aimé le voir. Simple et sympathique. Un livre vivant.

Paul Ramon

Retour au sommet